pneu

Pourriture sèche des pneus : signes d’avertissement, remplacement, prévention et sécurité

De nombreux aspects de la santé des pneus doivent être pris en compte pour garantir votre sécurité sur la route. L’une de ces préoccupations est de savoir si la voiture souffre de pourriture sèche des pneus. En apprenant à repérer la pourriture sèche sur les pneus, vous vous assurez une meilleure sécurité sur route.

Dans ce guide, j’aborde la signification de la pourriture sèche des pneus. J’examine également quelques panneaux d’avertissement et propose quelques conseils sur les mesures de prévention et de sécurité liées aux pneus pourris à sec.

pneu

Qu’est-ce que la pourriture sèche des pneus ?

Les pneus pourris à sec contiennent du caoutchouc pourri à cause de la vieillesse. La pourriture sèche des pneus se produit après que le matériau a été exposé à l’humidité ou à des contaminants nocifs. La pourriture sèche ne se produit généralement pas sur les pneus utilisés régulièrement, à moins qu’ils ne vieillissent.

Il est important de savoir à quoi ressemblent les pneus pourris à sec afin de pouvoir les remplacer. Étant donné que la pourriture sèche permet à l’air de s’échapper du pneu, il est difficile de le maintenir gonflé. Cela peut également entraîner une expansion non naturelle du caoutchouc, qui brise le pneu.

 

Causes des pneus pourris à sec

La pourriture sèche est irréparable, il est donc important de comprendre ses causes pour éviter le problème. Les vieux pneus sont la principale cause de la pourriture sèche. En vieillissant, le caoutchouc devient moins souple.

Cependant, les pneus exposés directement au soleil peuvent également se dégrader à cause des rayons UV. De plus, les produits chimiques corrosifs et abrasifs peuvent détruire davantage le matériau en caoutchouc. De plus, si les pneus sont utilisés sous-gonflés, la pourriture sèche peut s’installer.

 

Signes avant-coureurs de la pourriture sèche des pneus

Fragile

Cette condition provoque le dessèchement du caoutchouc du pneu. À mesure que les huiles naturelles commencent à s’éloigner des pneus, ceux-ci paraîtront plus cassants.

Vous pourrez ressentir cette fragilité en touchant le matériau en caoutchouc. Il pourrait même y avoir des morceaux de pneu qui se détachent de la surface.

Fissures de la bande de roulement

Comme le caoutchouc devient plus cassant, vous commencerez à remarquer des fissures dans la bande de roulement. La surface globale devient plus dure, ce qui la rend plus facile à craquer et à casser.

Cette sensation de fragilité permet à la bande de roulement de se fissurer sans impact. En fait, un simple contact pourrait suffire à faire craquer et briser le pneu pourri à sec. S’il y a des fissures dans la bande de roulement du pneu, la tenue de route du véhicule en sera affectée. Le pneu pourrait également éclater à tout moment.

Fissures des parois latérales

Les fissures ne se produisent pas seulement dans la bande de roulement. Il est également possible de voir des fissures sur le flanc en raison de la pourriture sèche.

Même dans les cas les plus mineurs, des fissures peuvent se former sur le flanc du pneu. Vous pourriez en voir quelques-uns dans une petite zone ou ils pourraient s’étendre tout autour. Quoi qu’il en soit, la voiture ne peut pas sécher en toute sécurité avec ces pneus installés.

Couleur fanée

Un signe révélateur de pourriture sèche est un changement de couleur des pneus. Lorsque les pneus sont neufs et en bon état, ils apparaissent avec une couleur noire foncée, parfois même brillante.

Cependant, à mesure que les rayons UV commencent à décomposer le matériau, les pneus noirs deviennent gris et ternes. La décoloration se produit généralement avant la fissuration, mais elle peut se produire dans les deux cas.

 

Comment prévenir la pourriture sèche des pneus ?

Inspecter les pneus

Avec des inspections régulières des pneus, vous pouvez éviter beaucoup de problèmes. L’inspection des pneus ne concerne pas seulement la pourriture sèche, mais elle est utile.

Vérifiez les pneus tous les mois, à la recherche de tout signe de pourriture sèche dont nous vous avons parlé. Si vous remarquez des fissures, une décoloration ou toute autre chose qui semble inhabituelle, faites-le regarder.

Restez hors du soleil

Tout comme les rayons UV sont mauvais pour la peau, la lumière du soleil aussi est mauvaise pour le caoutchouc des pneus. Si vous vivez dans un climat chaud et ensoleillé, essayez de vous garer à l’ombre autant que possible.

Dans le cas contraire, les rayons UV pourraient traverser le flanc prématurément. Si vous ne pouvez pas vous garer dans une zone ombragée, il serait utile d’avoir une couverture de voiture.

Nettoyer/protéger

Il est important de garder les pneus nettoyés et protégés. Avec du savon de lavage de voiture et un chiffon propre, vous pouvez garder les contaminants et la saleté hors de la surface des pneus.

Assurez-vous de rincer les pneus complètement après les avoir lavés. Vous ne voulez rien du savon laissé derrière vous. De Plus, il est utile de sécher les pneus pour assurer la meilleure protection.

Évitez les produits nocifs

Après avoir lavé les pneus, vous devez faire attention aux produits que vous utilisez sur eux. Que vous choisissiez des produits de nettoyage spéciaux ou que vous souhaitiez les protéger après le nettoyage, vous devez lire attentivement les ingrédients de la solution choisie.

Il est préférable de rester à l’écart des produits contenant du pétrole. Ils sont connus pour dégrader le caoutchouc et causer des fissures prématurées.

Gardez les pneus gonflés

Habituellement, les pneus de pourriture sèche se produisent parce qu’ils ne sont pas utilisés et ils vieillissent. Cependant, la pourriture sèche peut également se produire sur les pneus utilisés régulièrement.

Si vous conduisez sur des pneus sous-gonflés, vous causez une usure inutile aux pneus. Le pneu sous-gonflé génère une quantité excessive de chaleur, ce qui entraîne des fissures et une séparation de la bande de roulement.

Ne surchargez pas les pneus

Les pneus de votre voiture sont conçus pour s’adapter à votre véhicule particulier. Ils ne sont pas universels et ils viennent avec une capacité de charge spécifique. Cette cote est le poids du véhicule, plus tout ce que vous décidez de charger dans la voiture, le camion ou le SUV. Vous pouvez trouver la charge nominale dans le manuel du propriétaire de votre voiture.

Si vous ajoutez plus de poids que cette recommandation, vous surchargez le véhicule. Cette condition ajoute une contrainte inutile aux pneus de voiture et au système de suspension. Ce poids supplémentaire peut entraîner des fissures et des éruptions de pneus.

Stocker les pneus correctement

Si vous n’allez pas utiliser votre voiture pendant un certain temps, il est important de stocker les pneus correctement. Disons que vous conduisez une voiture classique ou que vous avez un RV. Quoi qu’il en soit, vous pourriez avoir besoin de savoir où stocker le véhicule où il restera protégé. Idéalement, vous voulez enlever le plus de poids possible des pneus, même si cela signifie le mettre sur un lève-personnes ou des vérins solides. Vous voulez également garder le véhicule hors de la lumière directe du soleil, de préférence dans un garage ou sous une couverture.

Si vous ne pouvez pas enlever le poids des pneus, vous devez conduire le véhicule sur une courte distance tous les trois mois. À tout le moins, vous voulez manœuvrer légèrement le véhicule afin que le poids soit mis sur une autre partie des pneus.

Par contre, si vous avez besoin d’entreposer des pneus sans le véhicule, comme le cas pour la neige ou les pneus d’été pendant la basse saison, vous voudrez suivre certaines des mêmes directives. Placez-les sur des crochets dans un endroit couvert, loin des éléments. Ils ne devraient pas être stockés au sol, et il ne devrait pas y avoir de contact avec la lumière directe du soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *